Rapport concernant l’aide humanitaire au couvent Saint Nicolas (la région de Donetsk, Ukraine)

Pèlerinage à Moisenay, septembre 2010

Camp de jeunes orthodoxes : « Méditerrannée Russe »

Retraite de la Dormition, 29-30 août 2009



Rapport concernant l’aide humanitaire au couvent Saint Nicolas
(la région de Donetsk, Ukraine)

L'association AIDE AUX FAMILLES ET ORPHELINS DU DONBASS (AFOD) avec la participation de l'association « Chersonèse » collecte et envoie l'aide humanitaire au couvent Saint Nicolas dans la région du Donbass en Ukraine. Le couvent accueille chaque jour des dizaines de réfugiés dont beaucoup d'enfants. Le rapport de l'aide effectué au 1 septembre 2014 est disponible avec ce lien.
Contacts de l'association AFOD : 06 46 03 76 01, Ekaterina

Pèlerinage à Moisenay

Les 25-26 septembre 2010 les jeunes pèlerins de l’Association « Chersonèse » ont visité l’ermitage de Notre Dame de Kazan. Cet ermitage est situé à 70 km de Paris, près de Moisenay. L’hiéromoine Ambroise (Nicoviotis) a fait un accueil chalereux aux invités. Les pèlerins ont donné un coup de main à l’hermitage et ont participé aux lectures des Heures et à la Divine Liturgie.
L’ermitage de Notre Dame de Kazan a été fondé en 1968 par l’archimandrite Euthyme (Vendt). La construction de l’église, peinte par le moine Grégoire (Krug), a été achevée au début des années 60. A présent c’est grâce aux efforts de l’hiéromoine Ambroise que l’ermitage se développe. Il assure les offices, les tâches de la vie quotidienne, notamment il tient une petite ferme qui a produit une impression particulière sur les jeunes pèlerins de Paris.


en haut

Camp de jeunes orthodoxes : « Méditerrannée Russe »,
6-13 septembre 2010



Le camps de jeunes orthodoxes a été organisée par l'association "Chersonèse" avec la participation de la paroisse Saint Michel Archange de Cannes. On espère que cet évènement marque le renouveau des camps annuels de jeunes, qui constituaient jadis une tradition pour la paroisse de l’Eglise Russe Hors-Frontières de Cannes. Durant une semaine, les jeunes, séminaristes et paroissiens des églises russes de Paris, Meudon, Nice, Milan et Moscou, ont eu la possibilité de faire connaissance et de nouer des liens d’amitié à travers les services rendus et la prière. Les participants du camp ont visité les lieux saints de la région (Abbaye de Lérins, église Saint-Nicolas et cimetière russe de Nice), apporté toute l’aide qu’ils pouvaient à la paroisse, participé aux offices à l’église de Cannes et échangé avec ses paroissiens.
« Les méditerranéens russes » se sont essayé à des actes missionnaires, ont enrichi leurs connaissances sur les saints de la Gaule antique et sur les orthodoxes séjournant à Cannes aux 19e-20e siècles lors de conversations avec le recteur de la paroisse.

galérie de photos



en haut

Retraite de la Dormition, 29-30 août 2009

Les 29-30 août, l'Association des jeunes de l'Eglise Russe Orthodoxe en France a organisé, avec la bénédiction de l'archevêque Innocent de Chersonèse, la Retraite de la Dormition, qui s'est tenue au skit du Saint-Esprit, en région parisienne.


La Retraite était consacrée au 40ième anniversaire de la mort du moine Grégoire (Kroug), l'un des plus éminents peintres d'icônes en Occident. Le recteur du skit, l'hégoumène Barsanuphe (Ferrier) à raconté aux participants l'histoire du skit et à présenté aux jeunes l'héritage iconographique laissé par le père Kroug dans l'église du skit, unique par ses fresques. Par exemple, le père Barsanuphe a expliqué la signification de la fresque située au-dessus de l'entreé, dans la partie droite de l'église, qui représente la bénédiction de Saint Siméon le Stylite et de Sainte Geneviève de Paris, eux-mêmes bénis par le Christ. Un jour un gaullois vint voir Saint Siméon, et ce dernier lui dit qu'il n'était pas nécessaire de venir le voir car il y avait en Gaulle une très grande Sainte, Geneviève, qu'il lui demanda de saluer de sa part.

En plus de cela le père recteur a parlé de la vie spiritiuelle dans l'orthodoxie et a répondu aux questions des participants. L'idée principale du père Barsanuphe était la nécessité d'ouverture dans la vie spiritituelle. En effet ramener l'orthodoxie à des formes réduites de dévotion provoque la fermeture sur soi, la distanciation et l'hostilité.

Anton Odaysky, l'organisateur de la Retraite, a fait un cours sur les fondements bibliques de la vénération des icônes.

Le point central de la Retraite a été la participation aux vigiles et à la Liturgie. Les participants avaient au préalable préparé les textes et les chants litugiques en accord avec la tradition de l'église russe. L'hiéromoine Joseph (Pavlinciuk) a célébré les vigiles aidé par un coeur de jeunes orthodoxes. La Liturgie dominicale a été célébrée par le recteur du skit le père Barsanuphe en français et en slavon. De jeunes paroissiens français venant de Paris ont également pris part à cette célébration.

A la suite de la Liturgie ont eu lieu de longues et fraternelles agapes pendant lesquelles nous avons pu faire plus ample connaissance avec nos nouveaux amis et aborder avec le père recteur des thèmes spirituels.

Les enregistrements audio de cet événement peuvent être trouvés dans la section "Conférences" de notre site.