Jeudi 22 février 2018 (09 février du calendrier ecclésial)
Carême

Calendrier étendu

Saint MARCEL, Antiochien de nation, évêque de Syracuse en Sicile, et son fils saint PANCRACE, évêque de Taormina en Sicile, martyr (Ier siècle). | Saint PHILAGRIOS, évêque de Chypre (Ier siècle). | Saint SABIN, premier évêque d'Avellino en Italie et martyr sous Trajan (109). | SEIZE nobles alains (on dirait de nos jours ossètes) de la cour d'Arménie, dits SOUK'IASIANK', martyrs (IIème siècle). (Seuls les synaxaires arméniens ont gardé leur mémoire.) | Saints AMMON et ALEXANDRE, anciens étudiants de l'école d'Origène à Alexandrie, puis martyrs à Soléa sur l'île de Chypre avec VINGT autres(IIIème siècle). | Sainte APOLLONIE, martyre à Alexandrie (vers 249). | Saint ALEXANDRE et ses TRENTE-HUIT compagnons, martyrs à Rome. | Saint NICEPHORE, martyr à Antioche sous Valérien et Galien (vers 257). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome II des Ménées.) | Saints AMMON, EMILIEN, LASSE, DIDYME, POEME, AMMON et TRENTE-HUIT autres, martyrs à Membressa en Afrique du Nord. | Sainte PRIMA, martyre de Carthage à laquelle le saint empereur Justinien le Grand dédia une église. | Saints PRUME (PRIMUS) et DONAT, diacres, qui furent tués par les Donatistes à Lavallum en Afrique du Nord dans une église dont ils défendaient l'autel (vers 362). | Saint ROMAIN le Thaumaturge, Cilicien de nation, ascète dans la région d'Antioche (IVème-Vème siècles). | Sainte ATTRACTE ou TARAHATE, soeur de saint Coeman, vierge et solitaire consacrée à Dieu par saint Patrick (Irlande, Vème siècle). | Saint EINGAN (EINON), prince devenu ermite à Llanengan près de Bangor (VIème siècle). | Saint EUMACHE (CHAMASSY), domestique d'une dame du Périgord devenu ascète puis prêtre en Périgord (VIème siècle). | Saint RUFIN, évêque de la ville disparue de Canosa (Canusium) en Apulie (500). | Saint MEMOIRE (MEMOR, MEMORIUS), évêque de Canosa en Apulie (514). (Office et acathiste composés en français par l'évêque Paul (Alderson) de Tracheia et publiés par le monastère Saint-Antoine-le-Grand de Saint-Laurent-en-Royans .) | Saint NEBRIDE, évêque d'Egara, ancienne ville d'Espagne détruite par les Musulmans (vers 527). | Saint SABIN, évêque de Canosa en Apulie, thaumaturge et patron de la ville de Bari (566). | Saints EMILIEN et BRACHION (BRAQUE), son disciple, ermites dans la région de Riom en Auvergne, puis fondateurs du monastère de Pionsat. Saint Brachion fut ensuite abbé du monastère de Ménat et mourut en 576. | Saint TELIAUS (ELIUD, TEIO, DILLON), fondateur du monastère de Llandaff dans le pays de Galles; les Bollandistes le donnent comme évêque (vers 580). | Saint BRAVY, successeur de saint Brachion comme higoumène du monastère de Ménat en Auvergne (vers 590). | Saint AUDEBERT, évêque de Senlis (685). | Saint ANSBERT, chancelier du roi Clotaire III devenu moine, puis archevêque de Rouen en Normandie (695). (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome II du Supplément aux Ménées.) | Saint CUARAN (CURVINUS, CRONAN), évêque en Irlande puis moine à Iona (vers 700). | Saint PIERRE, archevêque de Canosa (VIIIème siècle). | Saint CRONAN, surnommé "le Sage" en raison de sa connaissance des canons (VIIIème siècle). | Saint ALTON, Irlandais de nation, ermite près d'Ausbourg en Bavière, puis fondateur du monastère depuis appelé Altomünster (vers 760). | Saint PIERRE DAMASCENE, évêque de Damas, martyr (ou confesseur?) par la main des Musulmans (vers 776). | Saint PIERRE DAMASCENE, moine, auteur de traités recueillis dans la Philocalie (vers le XIIème siècle). | Saint PANCRACE, hiéromoine de la Laure des Grottes de Kiev (XIIIème - XIVème siècles). (Tropaire et kondakion traduits en français par le père Denis Guillaume au tome XIII su Supplément aux Ménées.) | Saint GENNADE du Lac-Vaje (Vajiozirsk), ermite dans une grotte près du lac Vaje dans la région de Vologda (Russie, vers 1516). | Saint NICEPHORE, ermite dans la grotte où avait vécu saint Gennade, puis fondateur d'un monastère près du lac Vaje (Russie 1556). | Invention des reliques de saint Innocent d'Irkoutsk (1805). (Tropaire et kondakion de saint Innocent traduits en français par le père Denis Guillaume au tome XIII du Supplément aux Ménées.) | Saint BASILE, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1930).

Source principale d'information sur les Saints: www.forum-orthodoxe.com